huile de pâquerette recette

Classé dans : Naturopathie | 4

C’est le moment de faire votre huile de pâquerette : recette maison pour profiter des bienfaits du macérât huileux à moindre coût.

En cuisine, certains utilisent la pâquerette en fleur dans les salades et pour la décoration. Ici on s’intéresse plutôt à ses vertus médicinales, en préparant un macérât huileux, c’est-à-dire une huile de pâquerette. Recette simple mais qui demande un peu de patience !

huile pâquerette recette

Première étape de la recette d’huile de pâquerette : la cueillette et la préparation des fleurs

Cueillir un grand bol de pâquerettes et les faire sécher en les étalant sur un plateau. Les fleurs sont bien sèches quand elles craquent sous les doigts. On peut les faire sécher au soleil, près d’un radiateur ou toute autre source de chaleur. Au four, ne pas dépasser 50 degrés. Cela peut prendre plusieurs heures. Bien sûr on peut utiliser un déshydratateur.

Huile de pâquerette, recette à base… d’huile, vous l’aurez compris !

Placer les pâquerettes séchées dans un bocal bien propre et recouvrir d’huile d’olive. Fermer le bocal à l’aide d’un tissu et d’un élastique.

Laisser macérer 24h, pour éviter qu’un résidu d’humidité fasse rancir l’huile de pâquerette.

Le lendemain, rajouter de l’huile si besoin pour que les pâquerettes soient bien recouvertes.

C’est le moment de refermer le bocal d’huile de pâquerette : recette pour les plus patients, on vous aura prévenu !

Fermer le bocal avec son couvercle et l’envelopper dans un papier type kraft. Laisser macérer en intérieur sur le rebord d’une fenêtre exposée au soleil ou dehors au soleil.

Combien de temps ? 1 mois.

Dernière étape de la recette d’huile de pâquerette : la filtration du macérât

Filtrer l’huile à l’aide d’un linge en coton. Former un pochon avec le tissu et presser fort pour en extraire l’huile de pâquerette.

A conserver dans une petite bouteille en verre teinté.

Et voilà, vous avez votre huile de pâquerette. Recette validée ? Hâte d’avoir vos commentaires !

Comment utiliser le macérât huileux de pâquerette ?

La pâquerette a des propriétés proche de l’arnica. Elle a en effet des vertus anti inflammatoires. Elle fait aussi des merveilles sur les petites plaies.

A utiliser en cas de :

  • problèmes de peau : psoriasis, eczéma
  • petites lésions de la peau, telles que griffures, coupures, irritations.
  • contusions ou ecchymoses
  • problèmes de décalcification osseuse
  • fractures
  • perte de tonicité de la peau.

Posologie :

Application externe en massage : une cuillère à café d’huile sur la zone concernée.

A renouveler 4 fois par jour.

Un peu d’histoire…

On attribue la pâquerette à Ostara, la déesse du printemps et de l’aube, dans les pays nordiques et germaniques. Cette déesse symbolise le renouveau, la fertilité de la terre, la nature et la jeunesse.

Célébrée à l’équinoxe de printemps, il est coutume de placer des fleurs printanières sur un autel pour fêter le renouvellement de la vie après l’hiver.

Pâquerette et fleurs de Bach

La pâquerette ne fait pas partie des 38 remèdes du Dr Bach. Mais je vous invite à lui associer la fleur de pommier sauvage. Très belle fleur blanche et printanière, symbole de purification, la fleur de CRAB APPLE entre d’ailleurs dans la composition de la RESCUE CREAM. Cette pommade à base de RESCUE s’utilise sur la peau en cas de petites lésions, irritations, brûlures, piqures, acné, eczéma et psoriasis… des indications communes à la pâquerette.

Si vous vous sentez complexé.e par un détail physique, qu’il soit cutané ou autre, la fleur de pommier sauvage vous aidera à défocaliser.

Cette fleur permet de s’accepter dans sa globalité, relativiser les points négatifs, purifier ses pensées et se libérer des obsessions.

Prendre 2 gouttes de pommier sauvage dans un verre d’eau, à boire tout au long de la journée jusqu’à apaisement, et minimum 4 fois par jour.

Etablissement non médical. Ces conseils ne se substituent en aucun cas à vos prescriptions médicales.

 

Cet article vous a plu ?

Recevez toute l’actu naturo et des conseils santé exclusifs en vous abonnant à la newsletter

 

4 Responses

  1. BROTIER Christine

    Bonjour Prêle,
    Je vous remercie pour tous vos beaux conseils.
    Je vous souhaite une belle fête du printemps.
    Christine

  2. SMAGGHE

    Bonjour Prêle

    Enfin de vos nouvelles, je vais faire l’huile quand l’herbe aura repoussé ainsi que les pâquerettes !!
    Au plaisir de vous revoir bientôt

    Marie Hélène

    • Prêle Loiseau

      Bonjour Marie Hélène
      Avec toute l’eau qui tombe, l’herbe va bien pousser !
      A très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.